Dog in the City @ San Francisco

Un petit tour d’horizon de notre planète et du sort réservé à nos amis chiens et chats dans les plus grandes villes du monde, “Dog in the City” vous fait découvrir un bout de leur univers. Cette semaine j’ai arpenté le célèbre quartier Castro à San Francisco.

Après avoir fraîchement revu le film “Harvey Milk”, j’ai eu l’envie de me rendre sur place pour voir ces légendaires rues. Le mois de la Gay Pride donnait le ton et toute les rues étaient aux couleurs du célèbre drapeau arc-en-ciel. J’ai emprunté l’une des nombreuses lignes de tramway qui agrémentent cette ville ,moyen de transport fort agréable pour s’imprégner de l’atmosphère locale . Une petite traversée dans le temps ballottée dans ces anciennes voitures au design rétro, tout en profitant de l’immense ciel bleu limpide jusqu’au terminus.

Le quartier de Castro m’est apparut très vivant comme point phare de la communauté gay, des gens flânent et discutent entre deux shoppings, une terrasse ou un bar local.Les touristes apprécient l’originalité des produits proposés et la créativité qui se dégage des devantures colorées. Ce qui attire mon attention dans  la rue la plus commerçante, c’est un petit bouledogue français, tenu en laisse par son maître bavardant devant une boutique.

 

En l’approchant je constate qu’il s’agit d’un salon de toilettage canin. En effet il semble que de nombreux, hommes ou couples du quartier soient propriétaires de chiens, et bien souvent de race. Ils apprécient donc ce salon de proximité qui débordait de clients. Tous les toutous semblaient être l’objet de beaucoup d’attention, d’affection et de soins de grande qualité.Les box pour attendre en vitrine leur offrait même une pause dessins animés à la télé! Au pays de Walt Disney, rien de surprenant, les chiens ont droit aux mêmes attentions qu’un enfant!! Des accessoires à la dernière mode étaient proposés pour parfaire la beauté des toutous les plus gatés.

 

Je n’ai pas vu d’animaux errants durant mon bref séjour. Il y en a certainement, mais je n’en ai pas constaté. Ce qui m’a plus choquée fut le nombre  de personnes sans abris dans les rues, chiffre qui semble avoir explosé depuis quelques années. Certains font d’ailleurs la manche avec leurs chiens dans le centre. Je ne crois pas qu’ils soient sanctionnés pour celà comme c’est le cas en France.

San Francisco offre aux chiens et à leurs maîtres toutes les facilités possibles en matière de clinique vétérinaire, soins et dressage, toilettage et comportementalisme canin. En effet, une série télévisé américaine ” The Dog Whisperer”, animée par César Millan a promu cette approche de l’animal et permis à de nombreuses personnes de profiter de ses services et de ceux de ses confrères.(Je vous recommande au passage son émission: http://www.cesarsway.com/channel/dog-whisperer-tv).

Lorsqu’ils ne profitent pas d’une ballade à la portière d’une voiture de sport pour prendre le soleil, les chiens de San Francisco ont de nombreux “dog park” à leur disposition. Ils peuvent être ainsi lachés en liberté, bien que vivants en ville et sans risquer de chasser une espèce d’oiseau, protégée dans la région: http://sanfrancisco.about.com/library/sfmaps/blsanfranciscodogparksmap.htm

Un modèle d’innovation et de gestion d’espaces de cohabition en plein air des chiens et humains, aménagés pour et dans le respect de leurs besoins naturels de liberté. J’espère que la ville de Paris aura vent de ces possibles et permettra, un jour, d’ouvrir ce type de parc intra muros, pour le bien être des chiens urbains.

Les Etats-Unis sont à la pointe des pratiques et approches naturelles de l’animal par l’homme, la méthode des “murmureurs ou chuchotteurs” à l’oreille des chevaux vient de là bas.

Mais c’est une autre histoire…

 


Comments are closed.